Les pères savent-ils toujours plus que les fils?

31/08/2021

Métalogue entre un père et sa fille , par Gregory Bateson

Le père : j ai rencontré, en Angleterre, un petit garçon qui, un soir, a demandé à son père:

« Est-ce que les pères en savent toujours plus que les fils? »

« Oui », répondît le père

« Qui a inventé la machine à vapeur ? », demanda alors le fils.

« James Watt », dit le père.

« Et pourquoi n'est-ce pas le père de James Watt qui l'a inventée ? »

Drôle, non ?

À l heure ou les paradigmes changent, qui va inventer le Futur ?

Lorsqu'on est passé de l'agriculture à la révolution industrielle, les experts en fiacre ne pouvaient pas imaginer l'automobile.

De même aujourd'hui , les meilleurs experts en chimiothérapie ne sont pas forcément ceux qui vont imaginer comment soigner le cancer avec des ondes et des sons. 

Chaque fois qu'on est coincé dans l'optimisation, faire mieux ce qu'on fait déjà, on rate la possibilité d'inventer quelque chose de radicalement nouveau. 

Ce n'est pas une question d'âge.

Il s'agit d'être conscients de nos manières de penser (visions du monde, croyances, stéréotypes et paradigme). 

Et de pouvoir consciemment changer de perspectives, d'en explorer de nouvelles librement.

Jouer avec nos idées. 

Sérieusement, jouer. 

Le pouvoir de transcender les paradigmes

Dans un excellent article intitulé "Leverage Points : Places to Intervene in a System", Donella Meadows, donne ce qui pourrait être les plus grandes clés pour transcender les paradigmes : le détachement et l'humour.

Il y a pourtant un point de levier qui est encore plus élevé que le changement de paradigme. Il s'agit de rester détaché dans l'arène des paradigmes, de rester flexible, de réaliser qu'AUCUN paradigme n'est "vrai", que chacun, y compris celui qui façonne gentiment votre propre vision du monde, est une compréhension extrêmement limitée d'un univers immense et étonnant qui dépasse de loin la compréhension humaine. C'est "comprendre" au plus profond de soi le paradigme selon lequel il existe des paradigmes, et voir qu'il s'agit lui-même d'un paradigme, et considérer cette prise de conscience comme extrêmement drôle.

C'est ce que nous appelons : l'"Altitude Attitude".

De l'Altitude, vient la Direction

C'est ce qu'à dit Picard, l'homme qui a fait le tour du monde en ballon.

"L' Altitude Attitude" est la capacité de changer consciemment nos perspectives et de réfléchir à notre façon de penser depuis une "perspective élevée".

  • Nous pouvons reconnaître les chemins que nous empruntons.
  • Nous pouvons rendre étranges nos routines familières et nos habitudes de pensée.
  • Nous pouvons découvrir comment elles nous aliènent parfois en déformant notre compréhension et notre sens des possibilités.

De l'altitude, viennent de nouvelles directions : de nouvelles options, de nouvelles possibilités, une nouvelle vie.

Cartographier les cartes 

Cela peut paraître idiot, mais si nous voulons ouvrir un avenir qui ne soit pas la répétition du passé, nous avons besoin d'alternatives basées sur des visions du monde radicalement différentes. 

Il ne suffit pas de regarder le monde tel qu'il est ET TEL QU'IL POURRAIT DEVENIR. il s'agit aussi et surtout de regarder notre façon de "regarder", de penser à notre façon de penser.  

En d'autres termes, de "cartographier nos cartes mentales" et les paysages qu'elles nous permettent de voir

  • VOIR dans quel eau nous nageons - le paradigme dans lequel nous pensons, les "histoires" que nous créons - et les challenger 
  • VOIR des  futur radicalement différents, desirables grâce à l'Imagination radicale. Et voir aussi que ce Futur est déjà là!
  • VOIR et rendre visible le paysage d'innovations et d'actions qui permet d'aller vers ce futur, de faire des choix conscients et judicieux sur la base de perspectives plus libres et élargies.


Comme dit le poète Christian Bobin,

"Le monde est rempli de visions qui attendent des yeux."

`Des yeux de tous les âges.